AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {I want something just like this/nina}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cessi Burke

avatar

since : 10/05/2017
words : 157
pseudo : Martins.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: nina, lyssa, seamus, callum,
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: {I want something just like this/nina}   Sam 27 Mai - 23:04

Cessi avait passé la journée, enfermée chez elle. Trop occupée à peindre, à essayer  d'oublier, en vain. Depuis son viol, la Burke avait l'impression de ne penser qu'à ça, que c'était la seule chose qui comptait dès à présent. Elle en devenait folle. Folle parce que chaque caresse qu'elle revivait semblait la brûler, chaque baiser un poison s'insinuant lentement dans son corps, la tuant à petit et chaque gémissement, un couteau qui s'enfonçait dans sa poitrine. Cessi n'arrivait plus. Elle n'arrivait plus à sentir le regard des autres, les chuchotements. Cessi était pratiquement sûre que certains élèves étaient parler déjà de son départ, qu'ils riaient de la looseuse qui n'avait pas réussit à terminer ses études. La Burke ne voulait plus y penser, se ficher de leurs regards, mais c'était impossible. Cessi avait besoin de s'isoler, elle avait besoin de solitude. Son père ne la comprenait pas, et c'était bien la première fois que Cessi ne parlait pas à son père, qu'elle lui cachait quelque chose. Et pourtant, elle avait essayé, sans jamais arriver. Alors elle s'enfermait dans son atelier, se contenant de peindre, encore et encore.  
Néanmoins, Cessi fut interrompis par sonneries. Ses sourcils se froncèrent, elle était seule à la maison, Darcie et son père étant parti. La jeune femme s'essuya les mains, encore dans habillé de la chemise de son père qui lui servait de tablier et un ancien jean boyfriend déchiré, ouvrira la porte. Cessi ne cacha sa surprise en voyant Nina devant sa porte, une boîte de viennoiseries à la main. Elles étaient amies, Cessi avait été celle qui avait tenté de l'aider à retrouver le sourire mais, s'aidait énormément en cours. Du moins, avant que Cessi ne lâche tout. La jeune femme sourit à Nina, en se décalant.  — Nina, salut. Cessi ne put s'empêcher d'être gênée. Depuis son viol, elle n'avait jamais repris contact avec aucun de ses amis. Elle avait tout quitté, précipitamment. Entre, je t'en pris. La jeune femme laisse la blondinette entrer avant de refermer la porte. Cessi n'avait pas trop envie de parler à une personne extérieure, mais maintenant que Nina était là, Cessi ne pouvait pas juste claquer la porte au nez de la Ivanov. — Désolée pour la tenue, j'étais en train de peindre. fit Cessi, en arrivant dans la cuisine. Tu veux quelque chose à boire ? Et au passage me dire ce que tu fais là ? Cessi était mal à l'aise, elle voulait écourter la conversation pour aller faire la seule chose qui lui faisait du bien en ce moment.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Ivanov

avatar

since : 10/05/2017
words : 74
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: {I want something just like this/nina}   Sam 27 Mai - 23:23

Elle avait hésité. Longuement, elle était restée chez elle pendant des jours, et des jours. A hésiter, à faire un pas en avant puis trois pas en arrière. Elle en savait pas si elle devait laisser son instinct parler ou si elle devait simplement laisser les choses se faire naturellement. Laisser le temps faire son effet. Pourtant, lorsque c’était elle à la place de la jeune femme, Cessi était venue la voir. Lorsque Nina avait commencé ses années de droits en portant tous les jours des pulls dix fois trop grands pour elle parce-qu’elle ne supportait qu’à peine l’idée de devoir se lever le matin, Cessi l’avait pris par la main pour l’aider à remonter à la pente. A sourire de nouveau, à voir que le soleil pouvait toujours, malgré tout, malgré les événements, briller. Alors, après avoir passé une bonne partie de l’après-midi sur une des dissertations qu’elle devait rendre - et elle devait s’appliquer si elle voulait être sûre que ses études ne soient pas bernées par sa réputation désormais faite -, elle se dit qu’elle devait suivre ce que son coeur lui disait. Enfilant les fringues un peu plus correctes, s’attachant à la va-vite les cheveux, elle prit son vélo pour passer dans le café du coin acheter quelques mignonnettes à manger et fila directement en direction de chez Cessi par la suite. Rapidement, elle sonnait à la porte. Et la jeune femme vint lui ouvrir - à la grande surprise de Nina qui pensait à l’avance devoir insister pour qu’on lui ouvre la porte. « Nina, salut. » Naturellement, un sourire tendre vint se faire une petite parce sur le visage de la blonde. « Salut Cessi. » « Entre, je t'en pris. Désolée pour la tenue, j'étais en train de peindre. » Nina se fraya un chemin à travers la maison, qu’elle connaissait plutôt bien pour être déjà venue quelques fois dans les parages. « Tu veux quelque chose à boire ? Et au passage me dire ce que tu fais là ? » Ce fut avec une petite moue cette fois ci que la jeune femme entra dans la cuisine, à la suite de Cessi. « Tu t’es remise à peindre alors. » Elle ne savait pas si elle devait prendre ça comme un bon ou un mauvais signe. « Je veux bien un thé si tu as. Et je suis venue pour vérifier que tu respirais encore. » Même si elle était douce, Nina avait un franc-parlé qu’elle ne cachait pas. Lorsqu’elle voulait dire quelque-chose, elle le disait - mais toujours d’une voix douce et aimable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cessi Burke

avatar

since : 10/05/2017
words : 157
pseudo : Martins.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: nina, lyssa, seamus, callum,
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: {I want something just like this/nina}   Dim 28 Mai - 0:34

Nina et ses boucles blondes, Nina et sa douceur, ça avait manqué à la jeune femme. C'était la jeune russe qui la motivait à marcher dans les couloirs de la fac. Elle qui l'aidait à supporter les regards et les remarques. Et pourtant, Cessi n'arrivait pas à trouver du réconfort dans sa visite. Elle avait l'impression de ne plus rien ressentir, d'être anesthésie. Tout se déroulait sous ses yeux, elle était spectatrice de sa propre vie. La Ivanov la salua, avec un tendre sourire, et se fraya un chemin dans sa cuisine, après tout, elle était habituée à la maison. Cessi lui proposa à boire à la blondinette, mais Nina ne répondit pas à sa question. — Tu t’es remise à peindre alors. lança Nina. Cessi se contenta d'hausser ses épaules nonchalamment, mais savait très bien que Nina l'interpréterait comme un signe. Mais elle en avait besoin. C'était le seul moyen pour elle d'extérioriser son mal-être, le seul moyen de parler. Bien sûr, personne n'avait pu voir ses toiles et dessins. Cessi refusait de les montrer. C'était bien trop personnelle, et aujourd'hui, elle interdisait même à Darcie et son père de rentrer dans son atelier. Elle ne voulait pas qu'ils voient ses toiles, qu'ils voient sa souffrance. Cessi se contenta de sourire à son amie. — J'ai toujours peint, Nina. Avec les cours, j'avais moins de temps, mais maintenant, je peux me permettre de passer des heures dans mon atelier. Son départ de la fac était un sujet sensible, source de conflit et dont elle ne parlait jamais. La fac, c'était son purgatoire, et elle espérait sincèrement que Nina n'aborderait pas le sujet. La belle blonde se remit à parler, alors que Cessi commença à se préparer un chocolat chaud maison. — Je veux bien un thé si tu as. Et je suis venue pour vérifier que tu respirais encore. Nina, la franchise incarnée, mais qui arrivait toujours à le faire avec une certaine douceur. Néanmoins, Cessi fut déstabilisée, et se mordit la lèvre inférieur. Elle resta paralysée, incapable de parler. Un boule dans la gorge, Cessi se contenta de commencer à préparer le thé, et mettre l'eau à bouillir. — Ton thé va sûrement être prêt bientôt. Cessi feinta d'agir normalement, en ouvrant la boîte de pâtisserie. Elle voulait lui montrer que ça aller bien, que rien n'avait changer, lui faire avaler son mensonge. Et je vais très bien. Figure-toi que je marche même. blagua Cessi, ironiquement. Tu n'as pas à t'inquiéter, Nina. Je vais bien, ce n'est pas parce que je veux me reposer un peu que tout tu dois t'inquiéter. souffla Cessi, agacée.

_________________


All her life she has seen, all the meanest side of me.
they took away the prophet's dream for the profit on the   street
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Ivanov

avatar

since : 10/05/2017
words : 74
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: {I want something just like this/nina}   Dim 28 Mai - 1:37

Cessi sourit à la petite remarque de Nina, mais cette dernière n’y prit pas - elle savait, sentait que c’était plus de façade qu’autre chose. [color#996699]« J'ai toujours peint, Nina. Avec les cours, j'avais moins de temps, mais maintenant, je peux me permettre de passer des heures dans mon atelier. »[/color] Nina vint pencher sa tête légèrement sur le côté, toujours son petit sourire tendre de collé sur son visage. « N’empêche. Tu t’y es quand même remise. » Certes, elle était naïve. Elle le savait et elle passait un bon temps chaque année à tenter de s’améliorer sur ce point. Mais elle n’était pas dupe pour autant, et tous les signes que Cessi avaient depuis quelques temps montraient que clairement, quelque-chose n’allait pas. Ca se confirma lorsque la jeune femme se figea au milieu de la cuisine à la deuxième remarque de la blonde, avant de faire comme si de rien n’était. « Ton thé va sûrement être prêt bientôt. » Faisant une petite moue, Nina haussa légèrement les épaules. « D’accord. » Elle ne pourrait rien répondre d’autre de plus constructif à la jeune femme tant qu’elle en se forçait pas à développer quelque peu. « Et je vais très bien. Figure-toi que je marche même. Tu n'as pas à t'inquiéter, Nina. Je vais bien, ce n'est pas parce que je veux me reposer un peu que tout tu dois t'inquiéter. » Nina secoua légèrement la tête lorsqu’elle lui retourna la petite blague. Sauf que dans ce sens là, le sarcasme n’était pas si drôle que quand c’était Nina qui le faisait - parce-que pour une fois, elle tentait de s’en sortir de son côté elle alors que Cessi semblait s’enfoncer dans quelque-chose qui finirait par la manger toute entier. Elle le savait, elle en connaissait un rayon sur le broyage de noir, la jeune Nina. Elle finit d’ailleurs par s’asseoir sur un des tabourets présents dans la cuisine, croisant ses bras sous sa poitrine. « Tu fais la morte pendant des jours d’affilés et je dois pas m’inquiéter ? Allons, Cessi, pas à moi ce comportement là. » Elles se connaissaient assez pour que Nina se permette de la pousser de la sorte. La jeune brune avait fait pareil lorsque les rôles avaient été inversés. Elle savait que ce n’était pas forcément le genre de soutient que Cessi souhaiterait maintenant, dans l’immédiat - elle souhaiterait d’ailleurs ne pas à avoir cette discussion aujourd’hui avec Nina -, mais cette dernière savait que c’était pour son bien. Alors elle insisterait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cessi Burke

avatar

since : 10/05/2017
words : 157
pseudo : Martins.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: nina, lyssa, seamus, callum,
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: {I want something just like this/nina}   Dim 28 Mai - 21:05

Cessi leva les yeux au ciel de la réflexion de son amie, comme pour lui signifier qu'elle avait raison. Et d'un côté, la belle blonde avait raison. Cessi peignait de temps en temps, quand l'inspiration et le temps lui venait, et ce n'est que depuis cette nuit qu'elle peignait tout les jours. Son seul moment de paix. Elle avait le contrôle grâce à la peinture, elle pouvait s'exprimer pleinement. La russe ne sembla pas réagir à sa blague, préférant attaquer le sujet sérieux. Nina savait, voyait que quelque chose n'allait pas. Mais la belle blonde ne pouvait se douter de l'horreur atteint. À quel point elle se sentait salie, seule, brisée. À quel point le trop plein de souffrance lui donnait envie de ne plus rien ressentir, de tout stopper. Si les mots se formulaient clairement dans sa tête, il lui était impossible de les énoncer. Alors, elle lui servit sa tasse de thé alors que Nina lui demandait d'être honnête. Cessi, elle n'arrivait pas. Elle ne cessait de se dire qu'elle était en partie responsable. La victime qui culpabilise, un cas classique. Cessi n'arrêtait pas de se dire que si elle avait porté des jupes plus longues, que si elle avait moins souris aux garçons, ça ne serait jamais arrivé. Mais au fond d'elle, Cessi savait parfaitement que ce n'était pas sa faute. Qu'elle avait dit non clairement. Et pourtant, elle ne dit rien de tout. Son ventre ne cessant pas de se  nouer alors qu'elle lance un regard agacé à son amie. Elle soupire fortement et longuement pour montrer à Nina qu'elle en avait marre. Même pas deux minutes et Cessi en avait déjà marre. Elle voulait juste qu'on la laisse tranquille, qu'on lui laisse le temps de guérir. Pour elle, elle devait le faire seule, et pourtant, ce que Cessi avait réellement besoin était d'une main tendue et experte, de parler, de se libérer. Mais la brunette préfère largement s'emprisonner dans cette cage mentale, glisser doucement dans la dépression. — Je ne fais pas la morte, j'ai juste besoin d'être seule, et apparemment t'es la seule à ne pas le comprendre. Son ton était tranchant et sa phrase sonnait comme un coup de fouet. Elle avait ce besoin d'évacuer sa colère, contre une personne innocente, certes, mais ça lui semblait vitale. J'ai pas besoin que tu agisses comme ma mère. J'en ai aucune envie, Nina. De toute manière, c'est pas comme si je devais te rendre des comptes. lâcha Cessi. J'espère pour toi que t'es pas venu uniquement pour ça, autrement, ça sert à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Ivanov

avatar

since : 10/05/2017
words : 74
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: {I want something just like this/nina}   Jeu 15 Juin - 10:01

Les questions que posait Nina, elle pouvait le voir, Cessi ne les appréciait réellement guère. Mais la jeune femme n’en avait que faire si elle aimait ou non son comportement. Pour le moment, elle s’inquiétait réellement de savoir si la jeune brune allait bien, car tout dans son comportement ces derniers temps indiquait que quelque-chose n’allait pas. « Je ne fais pas la morte, j'ai juste besoin d'être seule, et apparemment t'es la seule à ne pas le comprendre. » Sa phrase était sèche, sa phrase était dure. Parce-que Nina était sure qu’elle n’était pas la seule à s’inquiéter pour elle, ce n’était pas possible autrement. « Tu vas me dire que Darcie te laisse tranquille elle ? » Elle ne pouvait se permettre de laisser sa soeur dans cet état, à se renfermer sur elle même, comme une coquille - une coquille qui renfermait quelque-chose apparemment de touchant, affreux, déroutant. « J’ai pas besoin que tu agisses comme ma mère. J'en ai aucune envie, Nina. De toute manière, c'est pas comme si je devais te rendre des comptes. J’espère pour toi que t'es pas venu uniquement pour ça, autrement, ça sert à rien. » Nina aurait pu répliquer, si elle n’avait pas été si loin dans ses paroles. Refermant lentement, délicatement ses lèvres, elle vint baisser le regard, le coeur brisé. Elle était comme ça, la jeune Ivanov. Un rien pouvait lui briser le coeur sur le moment, la rendant parfois autant triste que les personnes qu’elle tentait de réconforter. Elle avait beau jouer de temps à autres la personne forte, elle n’était que fragile en son sein. Le silence plana apparemment pendant quelques instants entre les deux jeunes femmes. Finalement, reniflant légèrement, Nina releva le regard - les yeux embués de larmes. « Tu avais raison, j’aurai pas du venir. Le problème est bien réel avec toi cependant, Cessi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
{I want something just like this/nina}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Duperey Anny, Vidrovitch Nina] De la vie dans son art, de l'art dans sa vie
» Un tableau de Nina K fait rêver Lejumeau
» Angel et Nina
» Nina Berberova
» A Nina, mutée à la Martinique...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: III = CROSSHAVEN, IRELAND :: forrest avenue-
Sauter vers: