AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the parent trap. (thad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Caera Allen

avatar

since : 05/05/2017
words : 277
pseudo : hershelves, nadège.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: (one/four)
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: the parent trap. (thad)   Dim 7 Mai - 13:36

Depuis plusieurs semaines, Caera bossait pour un client qu'elle avait depuis vu plusieurs vois. Thaddeus Graham, trente-six ans, chef d'entreprise. Beau comme un dieu, il fallait l'avouer. Ce qui ne gâchait vraiment rien au boulot, et la jeune rouquine l'accompagnait à ses soirées et ses repas, tout sourire, jouant la parfaite nouvelle conquête contre une somme d'argent conséquente, alors qu'il ne se passait au fond rien entre eux. Elle le rejoignit dans le centre ville de Crosshaven, non loin du lieu de la fête, à l'endroit où il lui avait donné rendez-vous, afin qu'ils arrivent ensemble comme tout le monde s'y attendait. Elle portait une robe bleu, courte, mettant en valeur ses boucles rousses et ses jambes relativement longue. Elle savait se mettre en valeur autant que possible, quand c'était pour le boulot. Elle reconnu directement le jeune homme, s'approchant alors rapidement de lui, un sourire aux lèvres. — Toujours aussi charmant, monsieur Graham, dit-elle en s'arrêtant juste devant lui, le regardant avec un large sourire. —
J'espère que je ne me suis pas faites trop attendre. On y va ? Elle ne savait pas vraiment en quoi consistait cette soirée, mais c'était toujours agréable de se pavaner dans les endroits les plus chics des alentours, en portant des tenues que toutes les filles rêveraient d'avoir et, en plus de tout ça, au bras d'un des meilleurs partis de la ville. Oui, elle ne voyait vraiment pas pourquoi ce job semblait si embêtant pour tant de monde. Elle adorait ce qu'elle faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Graham

avatar

since : 06/05/2017
words : 429
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Dim 7 Mai - 14:09

C’était le genre de soirées où il pourrait se contenter d’y aller seul, amenant simplement sa belle gueule et son sourire d’ange. Une soirée où il trouverait de la compagnie sur place sans avoir besoin de faire le moindre effort - il le savait, il avait déjà pratiqué cette technique. Et pourtant, Thad ne pouvait se contenter de ça. Cette technique, il l’appliquait depuis plusieurs années désormais, depuis qu’il avait le salaire qui allait avec ses ambitions. Le but était simple, poster une annonce quelques jours avant la soirée sur le site qui gérait les demoiselles. Regarder les propositions, et surtout regarder les jolis minois qui lui étaient proposés. Après qu’il eut fait son choix, il ne lui restait plus qu’à mettre à disposition une tenue adaptée à la soirée ou une somme d’argent qui permettrait à la demoiselle de se choisir quelque-chose. Il passait la chercher et l’emmener, la ramener et la payer une somme qui lui permettrait de faire il-ne-savait-quoi. Pour beaucoup et de loin, ça ressemblait à une conquête de plus, à un rencard de plus. Et Thad jouait beaucoup là dessus. Pour les jeunes femmes qui l’accompagnait, c’était un revenu supplémentaire non négligeable - il savait ce que c’était de ne pas avoir énormément d’argent au sein d’un foyer, alors il n’hésitait pas à être généreux en fin de soirée. Et pour ce soir, il n’avait pas su résister très longtemps. Dès qu’il avait vu que la jeune femme était disponible, il avait accepté sa compagnie sans plus tarder. Et ce n’était pas la première fois qu’il craquait de nouveau de la sorte. Bien qu’en règle générale, il évitait de travailler plusieurs fois avec les mêmes jeunes femmes, avec Caera, ça n’était pas réellement pareil. Au delà de l’appas du gain, lorsque la jeune femme l’accompagnait, elle passait réellement un bon moment. Ca se voyait à sa façon de sourire, à sa façon d’être à l’aise dans la foule, à sa façon d’être à l’aise avec lui. Il allait d’ailleurs lui envoyer un message lorsqu’il entendit le bruit de ses talons taper le pavé. « Toujours aussi charmant, monsieur Graham » Thad releva son visage, un sourire s’agrandissant sur ses lèvres, en réponse à celui de la jeune femme. « Et c’est toi qui dit ça ? » « J'espère que je ne me suis pas faites trop attendre. On y va ? » Ce fut avec un petit rire qu’il vint rapidement déposer un baiser sur le front de la jeune femme avant de venir lui ouvrir la portière de la voiture. « Monte, demoiselle, la soirée nous attend. » Thad fut à son tour rapidement assis dans la voiture, démarrant le moteur et prenant la route. Comme tout homme ayant un peu d’argent, sa voiture était proportionnelle à son compte en banque. Et faire rugir le moteur, il adorait ça - il ne se gênait donc pas pour appuyer de temps en temps sur le champignon lorsqu’il savait que ça ne risquait rien. « Ce sera Cork pour ce soir. Un peu de route mais la soirée en vaut largement la peine, tu verras. J’ai entendu parler de petites gourmandises à base de produit qui valent le détour, j’espère que tu n’es pas au régime. » Bien sur, sa voix était pleine d’humour, il aimait juste beaucoup faire la conversation - tout le temps d’ailleurs, ce qui amenait certaines personnes à vouloir lui en décoller une ou deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caera Allen

avatar

since : 05/05/2017
words : 277
pseudo : hershelves, nadège.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: (one/four)
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Dim 7 Mai - 17:33

Thaddeus avait toujours été un parfait gentleman avec la jeune rouquine. La façon dont il lui souriant, dont il embrassait son front pour la saluer, et dont il la traitait en général; elle avait du mal à comprendre qu'il ne soit visiblement pas en couple. Elle aurait facilement pu imaginer une femme de son âge l'épouser sans y réfléchir à deux fois. Mais ce n'était visiblement pas le cas, et c'était tant mieux pour elle. — J'espère que ça vous plait, ajouta-t-elle, toujours un large sourire aux lèvres, alors qu'elle fit un petit tour sur elle même, pour lui montrer sa tenue plus en détail. Elle monta rapidement dans la voiture lorsqu'il lui ouvra la portière, en faisant attention à ses manières et à sa façon de grimper dans son carrosse d'une nuit. C'était important, dans le milieu. Il fallait être correcte, le plus correcte possible. C'était difficile, elle qui avait toujours été plutôt du genre à trainer en jean dans l'herbe verte. Quand elle travaillait, elle n'était plus cette Caera là. L'homme monta à son tour dans la voiture, et la rouquine lui sourit à nouveau. Il était vraiment charmant, et son physique n'y était pas pour rien. Elle avait rarement vu un homme aussi beau. L'observant attentivement, elle écouta ses instructions pour la soirée. Elle était ravie d'aller jusqu'à Cork; il y avait toujours moins de possibilité qu'elle ne croise quelqu'un qu'elle connaissait. Elle voulait absolument que son petit job reste un secret. — Un régime, vraiment ? Elle lâcha un petit rire, avant de secouer la tête. — Ça, jamais. J'aime bien trop manger pour faire un régime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Graham

avatar

since : 06/05/2017
words : 429
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Lun 8 Mai - 2:00

La réaction de la jeune femme à ses paroles - et surtout à sa blague sous entendue - ne se fit pas réellement attendre. « Un régime, vraiment ? » Un rire de la part de la jeune femme s’en suivit, rire qui arracha un sourire franc du côté de Thad. « Ça, jamais. J'aime bien trop manger pour faire un régime. » « Tu m’en vois heureux d’entendre ça alors. » Et alors qu’ils sortaient de la ville, Thad en profita pour mettre un fond de musique. Il chercha quelques instants un station qui passerait de la musique agréable, une station avec du jazz comme il aimait écouter lorsqu’il était en voiture. Ca permettait d’apaiser l’idée de devoir faire de la route. « Bien sur, si tu trouves ça trop ringard comme musique, tu peux choisir une autre station. » Même si ce n’était pas dans ce sens là que c’était censé fonctionner, Thaddeus aimait bien taquiner Caera sur le fait qu’elle était plus jeune que lui. Juste assez pour que ce ne soit pas trop lourd à supporter. Le reste du chemin passa rapidement, la route entre Crosshaven et Cork étant agréable et surtout peu longue. La soirée, cette fois ci, se déroulait chez un particulier. Thad finit donc rapidement, une fois arrivée sur les hauts de la ville - qui offraient une vue magnifique sur la vallée et, au loin, sur la mer - par remonter l’allée de la propriété. Des dizaines de voitures étaient déjà présentes, toutes gardées par des valets. Le jeune homme coupa rapidement le moteur, avant de venir ouvrir la portière du côté de la jeune femme une fois qu’il fut descendu du véhicule. « Prête, demoiselle ? » Il lui tendit la main pour qu’elle puisse s’aider à descendre de la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caera Allen

avatar

since : 05/05/2017
words : 277
pseudo : hershelves, nadège.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: (one/four)
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Lun 8 Mai - 2:29

Le regard de la rouquine alternait entre l'homme assit à côté d'elle et la route. Elle aimait profité de la vue, même si elle faisait la route entre Crosshaven et Cork si souvent qu'elle en connaissait certainement tous les différents paysages qui s'offraient à eux alors qu'ils roulaient vers le lieu de la soirée. Thad enclencha la radio, trouvant rapidement une station de jazz, qui fit immédiatement sourire Caera. Elle avait beau n'écouter que très peu de jazz, elle savait que c'était toujours un plaisir lorsqu'elle se retrouvait à écouter ce genre de chansons, vieilles comme tout. — Je ne dis pas que ce n'est pas ringard, commença-t-elle, un petit sourire au coin des lèvres, amusée par sa petite remarque, mais j'avoue que c'est de la bonne musique. Elle lui sourit un peu plus sincèrement, avant de regarder à nouveau par la fenêtre, profitant de la musique et de la vue, jusqu'à ce qu'ils arrivent à la fameuse fête où ils étaient attendus. — C'est magnifique, marmonna Caera, alors qu'elle pouvait apercevoir toute la ville et l'horizon qui se prolongeait sur la mer. Elle connaissait Cork. Le centre ville, les boutiques, l'université. Mais elle n'était que rarement venu dans cette partie de la ville. Une fois devant la maison, Thad coupa le moteur et sorti de la voiture, ce qui laissa à la toute jeune actrice le temps d'inspirer profondément avant de ne se lancer dans la fosse aux lions. Il fit le tour et, tel le gentleman qu'il avait toujours été, lui tendit doucement la main. — Toujours, chéri, lâcha-t-elle un petit sourire sur les lèvres, prête pour entrer dans son rôle, alors qu'elle sorti avec l'aide de son faux compagnon de la voiture. Elle s'approcha de la maison, qui faisait approximativement quinze fois la taille de la sienne. Les riches ne cessaient de la surprendre par leur folie des grandeurs. Attendant finalement son ticket d'entré humain, elle se tourna vers l'homme avec un sourire. — Je te suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Graham

avatar

since : 06/05/2017
words : 429
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Lun 8 Mai - 2:52

« C'est magnifique » Apparemment, cette petite balade en voiture - outre le fait qu’elle avait réussi à bien se ficher de sa tronche avec sa remarque à la suite des paroles de Thad sur la ringardise dont il pouvait faire preuve, avec son âge si avancé - avait réussi à émerveiller la jolie rousse. Ce n’était pas un coin de la ville très fréquenté. Et Thad y savait quelque-chose, il avait vécu bien des années avant d’emménager à Crosshaven. Jamais il n’était venu de ce côté ci de la ville avant de côtoyer des gens un peu plus fortunés qu’à son époque d’étudiant ou de jeune diplômé. C’était aussi ça, les nouveaux petits plaisirs qu’il pouvait s’offrir. Les autre petits plaisirs, c’étaient aussi ça. Pouvoir ouvrir la portière de sa voiture pour tomber nez à nez avec des créatures divines, jeunes et surtout contentes de l’accompagner. Quelque soit la réelle raison de leur contentement. « Toujours, chéri. » Thaddeus leva les yeux au ciel tout en étirant un sourire. C’était parti, elle rentrait à fond dans son jeu à partir de ce moment là. Pour ne pas être la première soirée qu’il passait avec la jeune femme, il commençait à repérer quelques manières d’être qu’elle prenait lorsqu’ils arrivaient sur les lieux des festivités. Pas que ça lui déplaise, au contraire, ça lui donnait un air plus adulte de jouer à entrer dans un milieu qui n’était pas le sien, auquel elle n’était pas habitué. « Je te suis. » Il laissa ses clefs au valet avant de tendre son bras à la demoiselle pour qu’elle puisse s’y accrocher, et il finirent par entrer dans la pavillon, quelques mètres plus loin. Une bonne cinquantaine de convives étaient déjà présents, de toutes les milieux, viles et classes. Quelques têtes étaient déjà familières au jeune homme tandis que d’autres ne lui revenaient absolument pas. Mais pour le moment, il cherchait surtout du regard l’hôte de la soirée, pour le remercier - il fallait savoir rester poli et courtois en toutes circonstances quand on travaillait dans le business. « Si à un moment tu vois un homme à moitié chauve, pas très grand mais avec un large sourire, tu me dis. On est chez lui ce soir. » Détaché quand il parlait. Thad finit par attraper deux coupes de champagne sur un plateau qui passait à hauteur de mains, en donnant une à Caera, passant une fois une de ses mains vides son bras dans le creux des hanches de la jeune femme, l’entrainant vers la partie qui ressemblait le plus à une piste de danse. « Dis moi. Je parie que tu ne connaissais pas cette partie là de la ville ? Je sais que j’ignorais qu’il y avait tout ça quand j’étais étudiant ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caera Allen

avatar

since : 05/05/2017
words : 277
pseudo : hershelves, nadège.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: (one/four)
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Lun 8 Mai - 3:18

S'accrochant au bras de Thad dès qu'il eu donner ses clés à l'un des valets, elle arbora son plus beau sourire, et son air le plus mature. Elle ne l'était pourtant pas, mature. C'était le genre de gamine majeure depuis quelques années seulement, qui passait ses après-midi dans la chambre de la maison de ses parents à regarder des séries sur son ordinateur, ou à trainer dans l'herbe et à lire un livre qu'elle connaissait par coeur. C'était ça, la vraie Caera. Mais là, elle n'était pas cette Caera là. Elle était la jeune femme, sûre d'elle, aguicheuse, au bras d'un des plus beaux partis de la ville. Elle adorait être cette Caera là, même si ce n'était pas vraiment elle. Ils entrèrent finalement dans la demeure, et la rouquine détailla d'un coup d'oeil rapide le genre de soirée et l'ambiance. Elle était devenue quasiment pro, à ce petit jeu là. Contrairement à d'habitude, il n'y avait pas que des gens de la haute. Certes, la plupart avait un salaire bien au dessus des gens de son niveau social, mais elle pouvait remarquer certains ménages qui, malgré leurs plus grands efforts, semblaient tout de même se détacher des autres. Elle ne pût s'empêcher de sourire; elle était plus proche des gens comme eux, que des gens comme Thad. L'homme en question lui précisa que l'hôte était un homme pas très grand et à moitié chauve. Et, passé un certain âge, ils semblaient tous pas très grands et à moitié chauve. Pour ne pas faire de remarquer déplacé, elle se contenta de sourire, hochant légèrement la tête. — C'est noté, oui. Je te dirais ça. Elle ne le tutoyait que lorsqu'ils étaient en public, de peur que quelqu'un n'entende leur conversation et se doute qu'une vraie compagne ne le vouvoierait pas. Elle le regarda attraper deux coupes de champagnes et lui en tendre une, et elle le remercia d'un simple sourire, alors qu'il glissait déjà son bras contre ses hanches, l'approchant de lui pour l'entrainer de l'autre côté de la pièce. C'était le bon côté de son boulot. Du champagne et des gourmandises à volonté, un bel homme à ses petits soins, ... Il faut avouer qu'elle aurait pu trouver pire. Restant assez proche de Thad pour ne pas attirer les soupçons, elle décida de lui répondre le plus sincèrement possible. — Je l'ignorais aussi avant de fréquenter des gens comme toi. Des gens comme lui, des hommes qu'elle voyait pour le boulot, des clients qui lui faisait découvrir ce genre d'endroits, qu'elle n'avait pu avant ça imaginer que dans ses rêves les plus fous. — Tu étais étudiant ici, à Cork ? Tu me l'avais caché. Elle le regarda les sourcils légèrement froncés, faisant mine de paraitre vexé par cet oubli, alors que son large sourire la trahissait. Elle détourna finalement le regard, buvant quelques gorgées de son verre alors qu'elle jeta un coup d'oeil autour d'elle. — Oh, ce n'est pas notre hôte ? demanda-t-elle à Thad, indiquant d'un petit signe de la main un homme identique à la description qui lui en avait faite, qui semblait jongler entre les groupes d'invités, et enchainer les poignées de main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Graham

avatar

since : 06/05/2017
words : 429
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Lun 8 Mai - 12:49

« Je l'ignorais aussi avant de fréquenter des gens comme toi. » Thaddeus eut un petit sourire. « L’université devrait imposer un tour du propriétaire aux élèves en début de leur première année, ça les servirait plus que certaines choses qu’ils enseignent sur place. » Cork était une ville magnifique, et elle regorgeait d’histoire, de paysages et de secrets qui valaient parfois plus que ce qu’on pouvait apprendre dans les bouquins d’histoire. Car l’histoire, c’était bien, mais quand c’était local c’était encore mieux - mais ça, le temps que les gens le comprennent, la jeune femme ne serait plus à l’université depuis un bon bout de temps. « Tu étais étudiant ici, à Cork ? Tu me l'avais caché. » Avec un petit rire, il but une gorgée de champagne. « Si je t’avais tout dit dès la première soirée, serais tu revenue vers moi ? » Avec un sourire en coin un peu trop charmeur et un sourcil haussé, le rire de Thad s’accentua quelque peu, restant assez raisonnable pour n’être entendu que par eux deux et non fait pour attiré le regard de la foule. Il allait par la suite renchérir, il n’eut cependant pas le temps. « Oh, ce n'est pas notre hôte ? » Fronçant les sourcils en détournant le regard pour voir de qui elle parlait, les yeux de Thad tombèrent directement sur l’homme en question. Il était même d’ailleurs plus petit que dans sa mémoire. « Tu as l’oeil à ce que je vois. » Tendant son coude à Caera pour qu’elle puisse le saisir, Thaddeus ne mit pas longtemps avant qu’elle s’y suspende pour se mettre en marche en direction de l’homme en question. Une fois à ses côtés, il se mit à faire un grand sourire - les personnes qui le connaissaient assez pourraient voir que c’était un sourire faux. « Monsieur Flanagan. » Il inclina doucement la tête comme pour imiter une révérence en direction de l’hôte de la soirée. « Je suis venu accompagné, j’espère que ça ne vous dérange pas. » De toutes façons, ils étaient déjà tous les deux présents à la soirée, il n’avait plus le choix que de n’être pas dérangé de la présence de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caera Allen

avatar

since : 05/05/2017
words : 277
pseudo : hershelves, nadège.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: (one/four)
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Lun 8 Mai - 16:23

Savoir que, lui aussi, avait été étudiant à l'université de Cork le rendait un peu plus... normal. Un peu plus comme elle. Elle appréciait connaitre ce genre de choses à son propos. Le sourire sur son visage plaisait à Caera, sûrement un peu plus qu'elle n'aurait osé l'avouer. Elle adorait passer du temps avec lui, et c'était sûrement pour ça qu'elle ne voyait aucun problème à venir à plusieurs soirées à son bras. Elle aimait l'accompagner, tout simplement. Certains de ses clients étaient du genre désagréable, ou qui ne s'occupaient pas du tout d'elle, quitte à ce qu'elle soit mal à l'aise toute ma soirée. Mais c'était le boulot, elle s'y était habitué. Mais avec Thad, c'était différent. La rouquine attrapa à nouveau son bras, le suivant jusqu'à l'homme qui avait invité la moitié de la ville pour cette petite fête. Caera lui offrit son plus beau sourire, un sourire assez faux, mais tout le monde mentait dans ce genre d'endroit. — C'est un tel plaisir de vous rencontrer. Votre maison est absolument magnifique. Elle lui offrit un nouveau sourire, se penchant légèrement pour se rapprocher de l'homme qu'elle accompagnait. Elle savait bien que c'était ce genre de petit geste qui donnait l'illusion d'un vrai couple. Elle le regarda alors à nouveau, avec le regard le plus tendre possible. — Chéri, tu crois qu'on pourrait aller grignoter un bout ? Je meurs de faim. Elle savait que c'était généralement le moment où elle devait faire diversion, trouver un moyen pour qu'elle et son client puisse disparaitre et ne pas avoir a endurer une conversation généralement longue et pénible pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Graham

avatar

since : 06/05/2017
words : 429
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Lun 8 Mai - 19:27

Le sourire qu’étira Caera faisait écho à celui que Thad portait lui aussi. A dire vrai, à les regarder en ce moment même, ils s’accordaient presque parfaitement. Il fallait surtout savoir que lui avait l’habitude et que elle était bonne actrice. « C'est un tel plaisir de vous rencontrer. Votre maison est absolument magnifique. » Sentant le corps de Caera se rapprocher du sien, le jeune homme vint resserrer son étreinte autour de la taille de la jeune femme. Jouer le couple heureux et presque amoureux. Telle était l’une des principales lignes directives de leur mission du soir. Paraître. « Chéri, tu crois qu'on pourrait aller grignoter un bout ? Je meurs de faim. » Il lui tira un sourire tendre avant de tourner son visage de nouveau vers leur hôte. « Ce fut un plaisir de pouvoir vous revoir en tous cas. Je vous laisse aller voir les autres convives. » Ils échangèrent une rapide poignée de mains, quelques sourires supplémentaires et Thaddeus entraina doucement Caera vers la partie de la réception qui semblait tenir le buffet. « Tu prends vite les bonnes habitudes à ce que je vois. » Il allait tourner sur la droite pour rejoindre la pièce où toutes les personnes qui commençaient à trouver le temps long se réfugiaient - à savoir là où se tenait le buffet -, quand il changea alors brusquement d’avis, entrainant délicatement Caera vers la piste de danse. « Danse avec moi. » C’était une question, tout en étant une obligation, mais avec la voix de la personne qui suppliait. Manier les gens, avoir bonne figure, comme les acteurs Thaddeus commençait à connaître quelques ficelles. Alors, attrapant rapidement la coupe de Caera, il la posa avec la sienne sur la première surface place qu’il trouva. La femme n’eut pas le temps de protester qu’ils étaient déjà au milieu de la piste de danse, les deux bras du jeune homme entourant la taille de la jeune femme, commençant à la guider sur la piste. « Ca t’a tant surprise de savoir que j’avais fait mes études ici, à Cork ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caera Allen

avatar

since : 05/05/2017
words : 277
pseudo : hershelves, nadège.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: (one/four)
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Lun 8 Mai - 21:40

Elle garda son sourire sur son visage, continuant de regarde l'homme qui avait organisé — ou plutôt payé quelqu'un pour organiser — la soirée. Après quelques poignées de main et derniers compliments, elle suivit Thaddeus lorsqu'il l'entraina avec lui vers une autre salle en la félicitant. — Bien entendu, tu me payes pas une fortune pour que je n'assure pas dans ce genre de moment, dit-elle tout doucement, se penchant vers son oreille pour ne pas que qui que ce soit entende cette petite remarque. Elle en profita pour sourire en coin en le regardant, assez amusée. Il l'avait taquiné tellement de fois, qu'il ne lui en voudrait pas pour ce petit commentaire. Alors qu'elle commençait déjà à s'imaginer en train de se goinfrer des meilleurs feuilletés qu'elle n'ai jamais mangé, l'homme l'attira soudainement d'un autre côté, à sa grande surprise. Elle se laissa faire, bien entendu, un air relativement surpris au visage. — Danser ? répéta-t-elle en écarquillant un peu les yeux. Elle n'avait pas l'habitude de danser avec ses clients. Ils n'étaient généralement pas là pour s'amuser avec elle. Ils venaient manger, boire, voir des collaborateurs sans avoir à se soucier des femmes qui auraient pu leur tourner autour. Mais jamais ne s'était elle retrouvé au milieu d'une piste de danse. Elle n'eut pas le temps de refuser ou d'accepter sa proposition, ses bras étaient déjà autour de taille, l'approchant de lui. La rouquine le laissa faire sans rechigner, passant ses bras autour de son coup avant de se mettre à danser. — Assez, oui. Elle lui sourit légèrement, se décontractant légèrement à sa question. — Je t'imaginais plutôt avoir fait une grande école à Dublin ou à Londres. Pas avoir grandi ici, comme moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Graham

avatar

since : 06/05/2017
words : 429
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Lun 8 Mai - 22:17

« Bien entendu, tu me payes pas une fortune pour que je n'assure pas dans ce genre de moment. » Il se retint de ne pas rire trop fort. C’était aussi ça qu’il appréciait avec la jeune femme, c’était qu’elle avait du répondant sans pour autant dépasser les limites. Elle savait rester à sa place, mais toucher légèrement là où il fallait, quand il fallait. Et pour ce genre de petites choses, jamais Thad n’en serait dérangé. Ce fut après ce court échange qu’il l’entraina sur la piste, sans lui laisser le choix, la faisant déjà tourner au ralenti bien avant qu’elle n’ait eu le temps de comprendre ce qu’il lui arrivait. Et il se permit de reprendre le sujet et de ses études à Cork. Ca l’amusait de voir que la jeune femme semblait avoir une vision assez biaisée de lui - comme quoi, lorsque vous avez de l’argent, les gens s’attendent à certaines choses dans votre vie. « Assez, oui. Je t'imaginais plutôt avoir fait une grande école à Dublin ou à Londres. Pas avoir grandi ici, comme moi. » Cette petite précision fit sourire Thaddeus. « Tu sais, je suis comme toi, Caera. » Il fit tourner la jeune femme deux fois sur elle même, d’un geste un peu plus punché, avant de la reprendre contre lui. « Mais tu as raison sur un point. J’ai bien été à Dublin à un moment donné dans ma vie. Mais c’est parce-que j’y suis né. Et j’ai étudié à Cork car les écoles de Dublin étaient trop chères pour mes parents. » Car, contrairement à ce qu’on pouvait penser, les parents du jeune homme ne roulaient pas sur l’or - et sa mère n’avait guère plus d’argent désormais, la pension de veuve n’étant qu’une mince compensation dans une vie plutôt terne. « Donc oui, aussi étonnant que ça puisse l’être, je suis comme toi demoiselle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caera Allen

avatar

since : 05/05/2017
words : 277
pseudo : hershelves, nadège.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: (one/four)
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Mar 9 Mai - 0:15

La jeune rouquine se laissa entrainer sur la piste de danse sans trop de résistance et, au final, elle ne le regrettait pas. Elle dansait lentement dans les bras de Thaddeus, le regardant attentivement pour écouter toutes ses paroles. Il la fit tourner sur elle, et elle ne put s'empêcher de lâcher un petit rire avant de retourner près de lui. Le chef d'entreprise lui expliqua qu'il était comme elle. Ça, elle avait du mal à y croire. Leurs mondes étaient tellement éloignés, qu'il lui semblait être, au contraire, tout son opposé. — C'est dur à croire. Toi tu vis toute cette vie vraiment magique, et moi... Elle hésita un peu avant d'hausser les épaules, un léger sourire aux lèvres, la mine un peu triste. — Et bien moi, tu connais la seule raison pour laquelle je me retrouve dans ce genre de soirées, donc bon. Elle continua de le regarder un instant, se sentant soudainement gênée. Ils étaient si différent, parfois elle avait du mal à croire que, alors qu'elle était dans sa petite chambre de Crosshaven, certaines personnes faisaient la fête dans des demeures absolument divines qui offrent une vue sur tout Cork. Mais c'était pourtant bien le cas. Caera détourna rapidement le regard, décidant de regarder un peu autour d'elle. Et la jeune femme aurait presque eu le temps de déprimer un peu sur son sort, mais deux visages dans la foule attirèrent son regard immédiatement. — Oh, mon dieu ... dit-elle en arrêtant de bouger, se concentrant sur le couple qui venait d'entrer dans la pièce, et qui discutait pour l'instant avec l'hôte chauve de la soirée. Non, c'est une blague, c'est pas possible. La rouquine retira ses bras du cou de son cavalier et, alors qu'elle aurait voulu partir en courant pour s'éloigner, elle fit au contraire un pas vers lui. — Je ... Je vais pas pouvoir rester, Thad. Je suis tellement désolée. Elle le regarda finalement à nouveau, lâchant du regard le couple qu'elle fixait depuis quelques secondes. La jeune femme posa sa main sur le torse de l'homme en face d'elle, reprenant à voix basse, s'approchant assez pour qu'il l'entende. — Je verrais comment faire pour te rembourser, c'est promis. Mais je dois vraiment quitter cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Graham

avatar

since : 06/05/2017
words : 429
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Mar 9 Mai - 0:54

« C'est dur à croire. Toi tu vis toute cette vie vraiment magique, et moi… » Le visage de Thad se détendit, devint plus doux. « Et toi quoi, demoiselle ? » Il ne l’emmenait pas dans les soirées guindées pour l’impressionner, loin de là et il ne voulait pas qu’elle se sente mal à l’aise vis-à-vis de ça. Si la soirée qu’il avait eu de prévu avait été une soirée au pub pour regarder un match de rugby, il aurait pu inviter la jeune femme tout pareil. « Et bien moi, tu connais la seule raison pour laquelle je me retrouve dans ce genre de soirées, donc bon. » Faisant une petite moue, Thaddeus secoua la tête. « On s’en fiche de la raison, ok ? » Il n’avait pas lâché la jeune femme du regard, voulant qu’elle comprenne réellement son point de vue sur la situation et sur le métier qu’elle pratiquait. Il l’admirait, à vrai dire, elle travaillait dur et elle ne devrait pas avoir à s’en cacher. Il allait d’ailleurs lui faire une remarque à ce propos lorsque la jeune femme se figea d’un coup. « Oh, mon dieu … » Rapidement, le corps de Thad imita celui de Caera et il s’arrêta de bouger aussi. La voix de la jeune femme résonnait comme s’il y avait urgence et le coeur du jeune homme se mit à battre plus rapidement, aux aguets. « Non, c'est une blague, c'est pas possible. » « Qu’est-ce qui se passe, Caera ? » La jeune femme se rapprocha de lui, comme si elle tentait de se cacher, se réfugier ou quelque-chose dans cet esprit là en tous cas. Thaddeus tait perdu, et il n’arrivait pas à capter le regard de la jeune femme assez longtemps pour tenter de comprendre ce qu’il se passait sous ses yeux. « Je ... Je vais pas pouvoir rester, Thad. Je suis tellement désolée. » Il fronça les sourcils. Là, il était complètement perdu. A un moment, ils dansaient tranquillement et maintenant la jeune femme paniquait complètement et parlait de partir de la soirée. Caera finit par presque se coller à lui pour pouvoir lui murmurer ses prochaines paroles. « Je verrais comment faire pour te rembourser, c'est promis. Mais je dois vraiment quitter cette soirée. » Il secoua la tête, puis revint poser son regard sur la jeune femme, la prenant doucement par ses épaules. « Tu vas surtout respirer et te calmer. » Il ne savait pas ce qui tracassait la jeune femme, mais il n’était pas question qu’il la laisse s’évanouir dans la nature comme ça, surtout seule de nuit et sans aucune explication. « Je sais pas ce qui se passe mais clairement l’argent on s’en fout là à voir dans quel état tu te mets. Dis moi ce qui se passe. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caera Allen

avatar

since : 05/05/2017
words : 277
pseudo : hershelves, nadège.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: (one/four)
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Mar 9 Mai - 1:09

La panique avait gagné la jeune femme, et elle savait très bien qu'elle n'était pas claire que ça devait être dur pour l'homme devant elle de la comprendre. Parler d'argent dans cette situation, ça semblait totalement impromptu. Elle savait qu'il s'en fichait. Et à vrai dire, à ce moment-là, elle s'en fichait bien aussi. Elle devait partir, peu importe le reste. — Mes parents, lâcha-t-elle soudainement. Mes parents viennent de rentrer dans cette salle. Elle le regardait, alors que ses grandes mains la maintenait par les épaules, l'empêchant de s'enfuir en courant et de disparaitre telle Cendrillon. Et au final, ses mains sur ses épaules avait fini par la calmer, la rassurer. Caera lança un regard vers le couple, qui était à présent dos à eux, et fixa à nouveau son regard sur le visage de son client et partenaire pour la soirée. — Je sais que je devais passer la soirée entière ici, mais ils peuvent pas savoir, tu comprends ? Ils me détestent déjà parce que je veux devenir actrice, imagine s'ils se rendent compte maintenant que j'escorte. Et là, en plein milieu de cette fête. Rapidement, elle regarda autour d'elle, l'air toujours assez paniqué alors que personne ne semblait avoir changé d'activité. Ils parlaient, buvaient, mangeaient et s'amusaient comme des petits fous, alors que sa vie était sur le point de se transformer en cauchemars. — Je t'en pris, reprit-elle en le regardant à nouveau, le regard plein de crainte. Laisse-moi juste partir, tu diras que j'étais malade, ou fatiguée. Tu peux rester, toi. Loin d'elle l'idée de gâcher la soirée pour le jeune homme. Ça aurait été la cerise sur le gâteau. Non, il allait rester là, et elle allait retourner à pieds au centre ville pour prendre un bus vers Crosshaven, et laisser ses parents s'amuser ici sans jamais avoir à apprendre que leur petite dernière paye ses études en accompagnant des hommes riches à des soirées mondaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Graham

avatar

since : 06/05/2017
words : 429
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Mar 9 Mai - 1:25

Ses mains maintenant les épaules de la jeune femme et son regard qui cherchait le sien Thaddeus attendait qu’elle s’explique sur cette agitation soudaine qui l’envahissait. Elle lui glissait entre les doigts, il pouvait le sentir, et il aurait aimé pouvoir comprendre pour pouvoir faire quelque-chose, l’aider. « Mes parents » Deux mots qu’elle finit par réussir à lâcher et qui eurent le don de perdre encore plus Thad pendant quelques secondes. « Mes parents viennent de rentrer dans cette salle. » Il détendit quelques peu ses épaules à lui qui s’étaient crispées comme par magie, avant de soupire. Ce ne fut pas pour autant qu’il lâcha la jeune femme. « Je sais que je devais passer la soirée entière ici, mais ils peuvent pas savoir, tu comprends ? Ils me détestent déjà parce que je veux devenir actrice, imagine s'ils se rendent compte maintenant que j'escorte. Et là, en plein milieu de cette fête. » « Caera… » « Je t'en pris. Laisse-moi juste partir, tu diras que j'étais malade, ou fatiguée. Tu peux rester, toi. » Le regard que la jeune femme portait lui brisait le coeur, à dire vrai. Il voyait de la vrai peur dans ce dernier, et il n’aimait pas la sensation que ça lui procurait de voir Caera comme ça, faire tomber son masque d’un coup et surtout aussi facilement parce-qu’ils s’agissaient de personnes qu’elle n’avait pas autorisé à connaître ce monde là. Alors, sans dire mot, Thaddeus fit pivoter Caera sur elle même pour qu’elle soit dos à lui mais face au chemin qui allait les mener vers la sortie de la pièce. Il fit attention à toujours rester derrière elle quand ils marchèrent pour ne pas que ses parents la voit. Une fois hors de la pièce, il se remit à marcher à côté d’elle, lui attrapant la main et, machinalement, par réflexe, il commença même à dessiner du pouce, délicatement, des petits cercles pour la rassurer. Il ne lui demanda pas son avis pour sortir ensuite de la demeure, ni pour monter dans la voiture dont il récupéra les clefs au valet au passage. Ce ne fut qu’une fois qu’ils furent assis tous les deux à l’intérieur qu’il se tourna de nouveau vers Caera. « Ca va mieux ? » Il parlait d’une voix calme, douce - mais surtout d’une voix pleine de compréhension et sans aucun jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caera Allen

avatar

since : 05/05/2017
words : 277
pseudo : hershelves, nadège.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: (one/four)
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Mar 9 Mai - 1:39

Thaddeus ne dit presque rien, si ce n'était son prénom. Et pourtant, la façon qu'il avait eu de le prononcer, l'avait calmé immédiatement. Ça lui avait plu, dans un moment bien trop angoissant pour quoi que ce soit ne lui plaise vraiment. Il ne rajouta rien, la faisant pivoter sur elle même avant de lui montrer le chemin hors de la pièce. La rouquine avança, faisant bien attention d'être toujours hors de vu de ses parents. S'ils venaient à la voir... Elle ne savait pas ce qu'ils allaient faire. Gâcher la soirée, la trainer à la maison comme une gamine de quinze ans, peut-être même la mettre à la porte. L'idée qu'il puisse ne serait-ce que se douter de ce qu'elle faisait la terrifié au plus au point. Et, avant que Caera ne le réalise vraiment, elle était assise dans la voiture de l'homme qu'elle accompagné, lui à ses côtés. Elle baissa automatiquement le regard sur ses mains, bien trop gênée pour dire ou faire quoi que ce soit. Elle avait été tellement peu professionnelle. Son regard sur ses mains, elle pouvait encore sentir la façon dont il lui avait tenu la main et caressait doucement, pour la rassurer. Il était bien trop bon pour elle. Elle redressa finalement le regard, prenant une grande inspiration avant de le regarder. — Tu n'as pas à t'occuper de moi, tu sais. Elle ne se rendit même plus compte qu'elle le tutoyait, alors que, normalement, elle repassait immédiatement au vouvoiement lorsqu'ils se retrouvaient à nouveau seuls. La situation était bien trop exceptionnelle pour faire attention à ce genre de détails.— J'ai été on ne peut moins professionnelle, mais tu n'as pas à gâcher ta soirée pour moi. Je devais juste partir avant qu'ils ne me remarquent. La jeune femme se tourna finalement vers l'homme à côté d'elle, encrant rapidement son regard dans le sien. — Tu me comprends, pas vrai ? Il aurait eu toutes les raisons du monde de ne pas la comprendre. De l'envoyer chier, même, et de réclamer un remboursement et un dédommagement immédiat. Mais elle n'y était pour rien, au fond. Jamais elle n'aurait pu se douter que ses parents seraient là. À vrai dire, jamais elle n'aurait pu se douter que ses parents étaient invités à ce genre de fêtes de la haute. Eux, ils n'étaient pas comme Thaddeus, ou comme l'homme pratiquement chauve. Et pourtant, ils étaient là. Et ils avaient été à deux doigts de la surprendre au bras d'un homme bien plus riche et bien plus vieux, alors qu'elle était censé être en session de révision chez des copines. Et alors que tout en elle la poussait à paniquer complètement, la seule présence de Thaddeus semblait la calmer et la rassurer. Comme si, au fond, elle ne faisait rien de mal ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Graham

avatar

since : 06/05/2017
words : 429
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Mar 9 Mai - 2:18

Il ne bougeait pas, ne disait rien, attendant simplement que la jeune femme prenne le temps qu’il lui fallait pour lui répondre. Elle resta un moment à regarder ses mains, en silence. Thaddeus ne savait pas exactement ce qu’il était en train de se passer dans sa tête, mais il avait envie de lui dire de chasser directement toutes ses pensées et de laisser tomber l’affaire, qu’il n’y avait pas eu mort-d’homme. A la place, il préféra la laisser parler, qu’elle puisse s’alléger le coeur. « Tu n'as pas à t'occuper de moi, tu sais. » Thad leva les yeux au ciel, mais la jeune femme ne pouvait le voir, son regard toujours tourné vers le sol. « J'ai été on ne peut moins professionnelle, mais tu n'as pas à gâcher ta soirée pour moi. Je devais juste partir avant qu'ils ne me remarquent. Tu me comprends, pas vrai ? » Caera s’était enfin tournée de nouveau vers lui, et il pouvait voir que, même si elle s’était relativement calmée, ses émotions tourbillonnaient toujours à l’intérieur d’elle. Le jeune homme inspira un léger coup avant de prendre la parole, comme s’il faisait le tri dans les mots qu’il pourrait dire et ceux qu’il devait garder pour lui, pour rester dans une relation professionnelle et surtout, pour ne pas froisser de nouveau la jeune femme. « Est-ce que tu penses que j’aurai réagi comme ça si je n’avais pas compris ta situation ? Et puis, j’aurai réagi de la même façon que toi si les rôles avaient été inversés. Je crois. » Il finit par lui faire une petite moue souriante. « Et ma soirée n’est pas gâchée. Elle aurait été ennuyante si j’étais restée sans toi, ce n’est pas exclusivement pour m’embellir que tu étais là ce soir avec moi, tu sais. » Il finit par effleurer délicatement la joue de la jeune femme avant de tourner de nouveau son corps et son regard vers la route, allumant le moteur de la voiture. « Aller, attache ta ceinture, on va descendre en ville manger un morceau. » Parce-qu’il n’avait rien d’autre de prévu pour sa soirée et que ses paroles étaient sincères lorsqu’il disait qu’il n’aurait pas passé une bonne soirée s’il était resté sans la jeune femme. Il pouvait encore profité de sa présence, alors autant en profiter. « Et si tu protestes, je vais être obligé de te rappeler que je t’ai techniquement payé pour que tu passes la soirée avec moi, alors que j’ai pas envie que ce soit à cause de ça que tu restes. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caera Allen

avatar

since : 05/05/2017
words : 277
pseudo : hershelves, nadège.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: (one/four)
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Mar 9 Mai - 12:29

Caera savait bien que n'importe quel autre client l'aurait sûrement laissé rentrer à pieds, après avoir fait un scandale. Elle avait de la chance d'être avec lui, ce soir. Et, même si elle avait déjà remarqué à quel point il était particulièrement gentil et doux avec elle, cette soirée n'était qu'une nouvelle preuve. Elle ne pensait que du bien de lui; en même temps ce n'était pas difficile, après des moments comme ça. Elle l'écouta tranquillement, un léger sourire s'affichant sur ses lèvres à ses mots. Il semblait tellement sincère dans ses mots qu'elle se disait parfois qu'il le faisait juste pour être gentil, avant de se rendre compte que non. Il était réellement un homme bon. Et malheureusement, dans ce milieu, elle avait plutôt vu des hommes désagréables et imbu de leur personne. Thaddeus aurait eu de quoi être comme ça, pourtant. Mais pas avec elle. Sa main effleura sa joue, et elle continuait de le fixer. Elle aurait voulu que cet instant dure un peu plus longtemps. Mais non, il démarra la voiture, déclarant qu'ils allaient aller manger en ville, à la place de cette petite soirée. La rouquine attacha alors sa ceinture comme demandé, souriant un peu plus à la dernière remarque de son client. — Je suis quasiment certaine que tu ne me payes pas pour qu'on aille manger en ville ensemble, mais pour la soirée de laquelle je viens juste de fuir les jambes à mon cou. Elle lâcha un léger rire, regardant par la fenêtre pour observer la maison et la vue une dernière fois. Finalement, elle se tourna à nouveau vers Thad. Calmée, elle lui fit un sourire un peu plus large. — Merci, c'est vraiment très gentil, lâcha-t-elle avant de se concentrer à nouveau sur la route, regardant autour d'elle alors qu'elle tentait d'oublier le désastre qu'elle avait failli causer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Graham

avatar

since : 06/05/2017
words : 429
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Mar 9 Mai - 15:37

Thaddeus eut au moins la chance de voir un sourire réapparaître sur le visage de Caera. Il n'était pas bien grand, plutôt timide, mais au moins sa remarque l’avait faite sourire. « Je suis quasiment certaine que tu ne me payes pas pour qu'on aille manger en ville ensemble, mais pour la soirée de laquelle je viens juste de fuir les jambes à mon cou. » Le jeune homme se contenta de secouer la tête, ne réagissant pas aux paroles de Caera; sinon, ils allaient entrer dans une discussion sans queue ni tête, dont aucun ne voudrait en découdre en s’accordant à l’avis de l’autre. Il connaissait assez ce genre de situation pour maintenant savoir s’en retirer avant même qu’elle n’est commencée. « Merci, c'est vraiment très gentil. » Thad étira un petit sourire avant de s’engager de nouveau sur la route, retrouvant cette vue imprenable sur la ville qui était, contrairement à leur arrivée, complètement plongée dans le noir. On pouvait voir les deux branches du fleuve éclairées, les voitures sillonner dans les rues et entendre la vie qui caractérisait cette ville d’Irlande un soir où le beau temps était au rendez-vous. Il prit la route pour descendre sur les bords du fleuve, tournant quelques temps dans les rues du centre ville afin de tomber sur une place de parking, où il coupa le moteur. Les deux jeunes gens se trouvaient désormais en plein cœur de Cork, sur l’ile qui contenait le centre ville. Comme à son habitude, même s’ils n’avaient plus tellement à jouer leurs rôles, Thad vont ouvrir la portière à Caera, avant de fermer sa voiture une fois la jeune femme sortie. Il initia ensuite une marche pendant quelques rues, tombant rapidement sur les alentours qu’il voulait. Dans leur dos désormais se tenait le pub le plus célèbre de Cork, Oliver Plunkett’s pub. Ce n'était cet endroit là que Thad cherchait pour le moment, mais bien le petit restaurant qui se trouvait dans une des rues adjacentes. De l’extérieur, on pouvait directement deviner que le restaurant était chic - quitte à rester dans le thème de la soirée autant le faire à fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caera Allen

avatar

since : 05/05/2017
words : 277
pseudo : hershelves, nadège.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: (one/four)
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Mer 10 Mai - 0:32

La rouquine fixa à nouveau ses yeux sur le paysage, regardant petit à petit la mer disparaitre alors qu'ils approchaient du centre ville. Elle regarda à nouveau l'homme à ses côtés. Il semblait tellement concentré sur la route. Elle, elle avait fini par se calmer. Retrouver son contrôle habituel, alors qu'elle avait été si proche de laisser toutes ses émotions prendre le dessus. Ce n'était pourtant pas des habitudes, encore moins lorsqu'elle était avec un de ses clients. Elle était généralement un vrai coeur de glace dans ses moments, et rien ne pouvait l'atteindre. Que ce soit les commentaires parfois déplacés de certaines personnes qui pensent que leur argent peuvent faire passer les moments où ils sont désagréables, ou certains clients qui lui rappellent un peu trop qu'elle est là seulement pour faire son boulot. Non, ce n'était pas toujours plaisant, mais elle avait appris à passer au dessus de ces émotions lorsqu'elle travaillait. Mais pas ce soir, ça avait été trop. La voiture s'arrêta finalement, et avant qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit, Thaddeus avait déjà fait le tour pour lui ouvrir la porte. Un large sourire aux lèvres, elle sorti de la voiture avant de le remercier, et se mit à le suivre dans les ruelles de la ville qu'elle connaissait bien mieux que les hauteurs d'où ils venaient. Ils arrivèrent finalement devant un restaurant. Le genre de restaurant où Caera n'avait jamais mit les pieds, encore moins avec un homme. Elle tenta de ne pas paraitre trop étonné alors qu'elle se tourna à nouveau vers l'homme, attrapant doucement son bras pour l'arrêter. — Quand tu m'as dit manger un morceau, je m'attendais à ce que tu m'amènes au Burger King du coin. Pas dans un endroit si chic, Thad, dit-elle avec une voix un peu amusée, un léger sourire aux lèvres. Ce n'était pas un reproche, au contraire. Elle aurait voulu lui dire qu'elle refusait, que c'était bien trop, surtout après lui avoir fait quitter la soirée où il était censé être. Mais au fond, elle savait bien que ce n'était même pas la peine d'essayer. Lorsqu'il avait une idée derrière la tête, il était presque impossible de la lui faire oublier. Son sourire s'agrandit un peu plus en le regardant. Elle n'aurait pas pu tomber sur un meilleur client.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Graham

avatar

since : 06/05/2017
words : 429
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Mer 10 Mai - 0:54

Alors que le jeune homme allait initier le mouvement pour entrer dans le restaurant, il sentit la main de Caera attraper son bras. Doucement, mais assez fermement pour qu’il s’arrête, qu’il se tourne vers elle et qu’il lui lance un regard inquiet. Après ce qu’il s’était passé ce soir, il comprenait qu’il y avait pleine facettes de la jeune femme qu’il ne pouvait pas connaître, parce-que ce n’était pas son rôle et qu’elle n’avait pas à lui en parler. Mais il voulait être sûr qu’elle ne se retrouve pas de nouveau dans une position compromettante, d’où le regard inquiet qu’il lui lançait. « Quand tu m'as dit manger un morceau, je m'attendais à ce que tu m'amènes au Burger King du coin. Pas dans un endroit si chic, Thad » Le ton qu’elle avait pris, amusé, et le sourire qui s’installait sur ses lèvres firent lever les yeux au ciel à Thaddeus. Pauvre idiot qu’il était, un peu trop sur le qui-vive parfois. Il ne l’avait pas vu venir celle là. « J’ai mangé une seule fois Burger King dans cette ville et j’ai été malade, tu risques pas de m’y refaire mettre les pieds demoiselle. » Laissant tomber son air sérieux, il ne put s’empêcher d’avoir un demi-sourire avant de tirer la porte. « Entre, je vais demander qu’ils dressent une table en plus pour nous. » Il la suivit dans le hall d’entrée, avant de passer devant elle pour initier le mouvement jusqu’à un des serveurs, connaissant le restaurant. Et lorsqu’il passa à la hauteur de la jeune femme, il se pencha légèrement à son oreille pour murmurer. « Parce-que oui, j’ai le droit d’exiger une table, si tu veux me taquiner là dessus. » Thad continua sa lancée, alla voir le serveur, lui serra la main et le jeunot comprit de suite ce qu’il attendait. Moins de cinq minutes plus tard, deux chaises leurs étaient tirées dans un coin calme du restaurant, à l’abris des regard et surtout d’une façon à ce qu’ils puissent voir l’entrée - petite requête spéciale de la part de Thad. « Vu qu’on sait que tes paroles sont là-haut pendant que nous sommes en bas, je pense pas qu’ils risquent d’entrer à tout moment dans le restaurant. Mais au moins, on sera tranquille, on les verra arriver. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caera Allen

avatar

since : 05/05/2017
words : 277
pseudo : hershelves, nadège.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: (one/four)
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Mer 10 Mai - 1:09

L'atmosphère était redevenue normale. Ils se taquinaient, se souriaient et tentaient de passer un bon moment, même s'ils n'étaient plus du tout à l'endroit où ils étaient cessé être. Caera le suivi dans le restaurant, son regard analysant à vitesse grand V tout ce qui se trouvait autour d'elle. Même plus jeune et avec ses parents, elle n'avait jamais mit les pieds dans un lieu aussi chic. Thaddeus lui annonça qu'il allait demander à ce qu'on leur dresse une table et, les yeux à nouveau écarquillaient, elle se tourna vers lui. Elle n'eut pourtant pas le temps de faire le moindre commentaire qu'il anticipa sa réaction, lui murmurant que oui, c'était quelque chose qu'il pouvait faire. — Tu m'arraches les mots de la bouche, là. Parfois, il semblait si simple, qu'elle en oubliait à quel point il était important. Assez important pour débarquer dans ce genre d'endroit sans réservation et obtenir une des meilleures tables en moins d'une minute. La rouquine suivit le serveur jusqu'à la fameuse table et, alors qu'elle prit place sur une des deux chaises, un sourire toujours accroché à ses lèvres, il lui expliqua le choix de la table. — C'est... vraiment très judicieux, comme choix. Merci. Elle le regarda à nouveau, son sourire s'élargissant automatiquement, avant de reprendre. — À vrai dire je ne suis pas certaine qu'ils puissent se permettre de venir diner dans un endroit pareil. Mais tu me diras, je ne pensais pas non plus qu'ils soient invités à ce genre de petite fête, et pourtant. Elle lâcha un léger soupir, se rappelant rapidement à quel point elle était passé près de voir son petit boulot secret révélé à ses parents. Mais apparement, elle n'était pas la seule à ne pas informer sa famille de ses activités une fois la nuit tombée. La jeune femme jeta un regard autour d'elle, avant de se concentrer à nouveau sur l'homme assit en face d'elle. — C'est toi qui choisi le repas. Je m'étais préparé à manger un hamburger, alors je ne crois pas être capable de choisir quoi que ce soit sur la carte. Bien entendu, c'était totalement faux. Mais c'était tellement satisfaisant de l'embêter sur leurs différences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaddeus Graham

avatar

since : 06/05/2017
words : 429
pseudo : nocturnal animal.

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Mer 10 Mai - 1:20

« Tu m'arraches les mots de la bouche, là. » Bien sur qu’il lui arrachait les mots de la bouche, et bien sur qu’il se doutait qu’elle allait faire un commentaire sur le genre de comportement qu’il pouvait avoir. Parce-qu’elle n’était, et il s’en voyait presque désolé pour elle, pas la première à qui il se permettait de jouer un petit tour de la sorte. Le mec fortuné, même si parfois il se disait que tout était plus simple quand l’argent n’était pas en jeu, c’était un rôle qu’il connaissait par coeur. Et il savait surtout quels étaient les petits points qui pouvaient impressionner et ce qui faisaient lever les yeux au ciel. Les deux jeunes gens finirent par se retrouver rapidement assis à la table demandée par Thaddeus. « C'est... vraiment très judicieux, comme choix. Merci. À vrai dire je ne suis pas certaine qu'ils puissent se permettre de venir diner dans un endroit pareil. Mais tu me diras, je ne pensais pas non plus qu'ils soient invités à ce genre de petite fête, et pourtant. » Thad fronça d’ailleurs légèrement les sourcils. « Comment ça se fait qu’ils se soient retrouvés là, d’ailleurs ? Vu ta réaction, ça te semblait être la plus mauvaise blague du siècle, à laquelle tu ne t’y attendais pas du tout. » Et, s’il voulait être totalement honnête, il ne s’attendait pas à pouvoir croiser les parents de Caera non plus. Il le connaissait. Enfin, connaître était un bien grand mot mais Crosshaven n’était pas une ville si grande, si bien que tout le monde connaissait au moins de nom tout le monde. Donc Thad connaissait au moins de nom les parents de la jeune femme et oui, il ne s’attendait pas à devoir faire un lien entre l’hôte à moitié chauve et eux. « C'est toi qui choisi le repas. Je m'étais préparé à manger un hamburger, alors je ne crois pas être capable de choisir quoi que ce soit sur la carte. » Il releva le regard vers la jeune femme, plissant légèrement les yeux pour faire comme si il était en train de l’analyser. « Véritablement ? » Elle ne releva pas, pour perdurer la blague. Alors, il ferma la carte, se contentant de regarder la jeune femme. « Le homard est très bon. Mais c’est pas trop la saison, donc ce serait du gâchis que d’en manger maintenant. En revanche, ils savent cuir la lotte comme personne. J’espère juste que tu aimes le poisson. » Il finit par lâcher le regard de la jeune femme pour faire un signe de tête à l’un des serveur. « Deux plat horizon et je vais prendre une bouteille de blanc sec avec, celui de la dernière fois ira très bien. » Le serveur prit en note avant de repartir rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caera Allen

avatar

since : 05/05/2017
words : 277
pseudo : hershelves, nadège.

- HOME SWEET HOME
DISPONIBILITY: (one/four)
-- SHAPE OF YOU:

MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   Mer 10 Mai - 1:39

La rouquine observa Thaddeus attentivement, alors qu'il lui expliquait les meilleurs choix de plats pour la saison et les spécialités du restaurant. Il commanda finalement, comme s'il connaissait l'endroit par coeur. Caera posa son coude sur la table et sa main sur la tête, l'observant longuement avant de finalement prendre la parole, de la voix la plus sérieuse possible. — Alors, moi j'ai mes petites habitudes au camion à pizza près de chez moi, et toi, tu as tes habitudes ici. C'est fou comme on se ressemble, tu trouves pas. Elle accompagna son commentaire d'un sourire amusé. Au fond, elle ne savait pas ce qui les séparait le plus. Était-ce la différence d'âge, ou de chiffres dans le compte en banque. Elle le toisait du regard, plus amusée par la situation qu'autre chose. Avec les années, elle avait appris à vivre en étant dans la moyenne. Ni trop riche, ni trop pauvre. Et, bien sûr, elle avait appris à accepter le fait que certaines personnes étaient plus riches, beaucoup plus riches, qu'elle. Elle n'y voyait aucun problème, c'était la vie, tout simplement. Mais Thaddeus Graham, même si elle acceptait parfaitement le fait qu'il soit bien plus riche qu'elle, c'était toujours un plaisir de lui lancer des petites piques quand il s'agissait de marquer leurs différences. Après tout, il en avait pris l'habitude, lui aussi, et il ne s'empêcher pas de se moquer de son jeune âge de temps à autre. Caera reprit finalement une position normale, son sourire s'estompant légèrement. — Pour répondre à ta question, je n'en sais rien. Mes parents ne sont pas riches, ils ne fréquentent pas ce genre de soirées. Ou alors, c'est qu'on m'a caché beaucoup de choses. Elle se mit à imaginer l'espace d'une seconde que sa famille était en réalité bien plus aisée qu'on ne le lui avait dit, mais qu'elle n'en savait rien. Cet argent aurait pu l'aider à payer l'université et les cours de théâtre, et elle n'aurait pas eu à jouer de ses charmes aux bras d'hommes, parfois plaisants, parfois beaucoup moins, pour s'en sortir financièrement. — C'est pas important, lâcha-t-elle finalement. Ils ne m'ont pas vu. Grâce à toi. Alors merci, tu m'as sûrement sauvé la vie. Imagine deux parents qui apprennent que leur benjamine est une escort. Panique à bord. Elle rit légèrement, un peu mal-à-l'aise. Elle avait beau accepté et apprécié totalement ce qu'elle faisait, elle savait aussi que ce n'était pas le métier le mieux côté du monde. Et même si Thad ne la jugerait pas — après tout, il l'employait —, elle ne pouvait s'empêcher de se sentir légèrement honteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: the parent trap. (thad)   

Revenir en haut Aller en bas
 
the parent trap. (thad)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Pieds Nickelés de Trap et Oiry
» Aubrac - vers le buron du Trap Haut
» Indiana Jones and The Mayan Pit Trap 1/6
» Le Piège (Trap)
» Aubrac - le buron du Trap-Haut...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: IV = SWEET CANDIES :: rps-
Sauter vers: